La dépression et les troubles anxieux sont des troubles très fréquents. La psychothérapie analytique est une aide importante pour travailler sur les fondements de la dépression, mais ainsi que le démontrait Milton Erickson, psychiatre et psychologue américain, considéré comme   fondateur de l’hypnose, cette dernière peut également avoir un rôle essentiel. En complément de la psychothérapie, souvent longue, Il est possible d’associer les métaphores, les suggestions et les ressources de la personne pour l’aider à se sortir rapidement des symptômes et de  l’ impasse dépressive.

QU’EST CE QUE LA DEPRESSION ?

La dépression est une maladie qui se caractérise par une grande tristesse, un sentiment de désespoir (humeur dépressive), une diminution du sentiment de plaisir, des troubles alimentaires et du sommeil, des pensées morbides, une perte de motivation et de facultés de décision, un manque de confiance et une perte d’estime de soi.

La dépression survient généralement sous forme de périodes dépressives qui peuvent durer des semaines, des mois, voire même des années. La dépression peut être endogène, d’origine génétique  ou exogène, c’est à dire réactionnelle de troubles extérieurs tel qu’un deuil, une séparation, un licenciement, une situation difficile…

L’anxieté ou la dépression peut intervenir à des âges différents, plus chez la femme que chez l’homme. Il est à noter que ces pathologies peuvent être associée à des addictions: alcool, tabac, boulimie, anorexie.

LES SYMPTOMES DE LA DEPRESSION ET DE L’ANXIETE

Les principaux symptômes sont :

  • troubles de l’humeur (irritabilité, tristesse)
  • troubles de la concentration
  • troubles du sommeil
  • fatigue intense
  • troubles de l’appétit
  • troubles somatiques (tensions et douleurs, céphalées, maux d’estomac, lombalgies…)
  • sensation d’impuissance face aux problèmes de la vie : tout effort semble disproportionné.

L’INTERET DE L’HYPNOSE ERICKSONNIENNE

Lors d’une première prise de contact, un premier entretien ou anamnèse permet de révéler les fondements de la dépression, les éléments déclencheurs, sa forme, les différents symptômes et la personnalité du consultant. C’est à partir de ces données, que l’hypnothérapeute pourra établir un plan de travail, qui soit le plus profitable à la personne.

L’hypnothérapie peut-être utilisée seule ou en complément à d’autres traitements (médicaux ou psychothérapiques).

 

Chaque suggestion hypnotique est liée au profil de la personne et peut agir sur :

  • l’affirmation de soi : pour retrouver confiance et estime de soi
  • permettre de retrouver le sommeil et de relaxer son corps
  • de soulager les douleurs
  • travail sur les addictions (aalcool et boulimie dépressive)
  • de remonter à l’origine des évènements déclencheurs (récents ou anciens), afin d’analyser le vécu et les comportements qui leur sont consécutifs. Une revisite de ces périodes sont une aide à la restructuration de la personne.
  • modification des comportements négatifs et renforcement de l’idée d’une guérison possible.

 

La fréquence des séances est à définir lors du premier entretien. Ils dépendent de l’ancienneté de la dépression et des ses symptômes. La personne jugera d’elle-même de l’efficacité et de la nécessité de continuer. De l’autohypnose peut être proposé entre chaque séance.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion