LES COMPULSIONS ALIMENTAIRES font parties des troubles du comportement alimentaire. Souvent cachées par la personne, ces compulsions vécues  comme une honte, sont difficile à déceler par l’entourage.

QU’EST CE QUE LA COMPULSION ALIMENTAIRE ?

Lorsque l’on parle de compulsions alimentaires, il s’agit d’envies ou d’un besoin irrésistible de manger en grandes quantités. Ce peut-être s’emplir de sucré ou de salé, le matin ou le soir, mais sans faim, souvent en cachette, très rapidement et de façon compulsive.

Les compulsions alimentaires peuvent-être ponctuelle, due à des périodes d’ennui,  de mal-être, de stress ou faire partie d’un mode alimentaire mal géré. Elles peuvent être inscrites dès l’enfance par le modèle familial. Ainsi ces jeunes qui regardent la télévision ou un écran numérique entourés de paquets de bonbons ou d’autres sucreries.

Après les compulsions s’ensuit un malaise, une forme de honte et des regrets car ces prises alimentaires très caloriques, s’accompagnent d’une importante prise de poids.

Ce peut-être le cas des hyperphagiques ou des obèses.

LES COMPULSIONS NE SONT PAS DE LA BOULIMIE.

Différemment de la boulimie, les personnes qui ont des compulsions alimentaires mangent d’abord pour se faire plaisir et sans vomir.

LA BOULIMIE

Au contraire, dans la boulimie, le but n’est pas de se faire plaisir mais de répondre à un besoin.

Dans ce cas, les compulsions alimentaires sont préparées par des achats alimentaires et sont suivies d’un vomissement volontaire. Le poids de la personne ne varie pas lorsqu’il s’agit de boulimie, et peut-même baisser du fait que la personne ne garde pas ce qu’elle a mangé. Souvent, l’entourage ne s’en aperçoit pas.

QUELLES SONT LES CAUSES DES COMPULSIONS ALIMENTAIRES ?

Les facteurs déclenchant sont psychologiques. Ils peuvent être consécutifs :

- à l’ennui le soir en rentrant chez soir. Les compulsions peuvent être renforcées lorsque la personne vient de subir une séparation ou un deuil.

- à l’anxiété et au stress de la journée ou des soucis (professionnels, relationnel, amoureux ou familiaux).

- à une mauvaise gestion alimentaire. Certaines personnes commencent un régime par une restriction alimentaire très sévère et finissent par des compulsions. Les régimes sont dangereux et favorisent les compulsions.

- à une carence interne (souvent affective)

- un manque de confiance en soi

- une image corporelle négative et une « image idéale » inatteignable.

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES ?

Il en résulte une image de soi dévalorisée, surtout s’il y a prise de poids. Une réflexion de l’entourage ne fait que renforcer la honte, la culpabilité et la fréquence des crises.

Plus les crises sont fréquentes et plus la personne grossit.

COMMENT STOPPER LES COMPULSIONS ?

Selon, le contexte personnel, dont découle le symptôme :

UNE PSYCHOTHERAPIE peut être nécessaire pour travailler sur l’image corporelle et le symptôme.

L’HYPNOSE ERICKSONNIENNE est une aide considérable pour lutter contre les compulsions alimentaires.

Cette méthode utilise des techniques d’induction menant a un état de conscience modifié. La personne n’est pas endormie,  même si le corps apparait sous les traits du sommeil. Elle est tout à fait apte à suivre la voix de l‘hypnothérapeute, et  il existe dans cet état hypnotique, une grande activité psychique productive d’images ou de visualisation.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion