Thérapie de couple

L’amour dans un couple peut évoluer avec le temps et prendre les différentes formes que nous allons évoquer. Le choix d’une relation n’est jamais un hasard puisqu’il est guidé par les expériences de notre petite enfance. Une fois adulte, notre inconscient oriente nos choix vers la répétition ou la réparation de notre vécu.

Le coup de foudre :

Comme l’indique le terme, il survient brutalement et devient vite dévorant. Les personnes qui le vivent ont l’impression d’avoir toujours attendu ce moment et la personne rencontrée est survalorisée. Cependant, l’histoire commence avant même que les personnes aient pris le temps de se connaître, ce qui peut mener à des désillusions. Les coups de foudre ne peuvent continuer que si les deux partenaires prennent le temps de se connaître en privilégiant la communication, qui approfondira leur relation.

La passion :

Cette forme d’amour est décrite avec des mots qui marquent la démesure : pulsions dévorante, fureur amoureuse…

Vivre une passion peut faire perdre le contrôle de la relation qui devient un besoin, un bouleversement « qui domine la raison ».

Ceux qui l’ont vécu, ont tendance par la suite à se méfier de cette forme d’amour qui peut être destructrice ? Ne vivre que pour l’autre, se sentir hors du temps et de la réalité ne dure pas car la personne y perd son identité. La rupture ne peut-être qu’extrêmement douloureuse.

Autant d’ hommes que de femmes peuvent y succomber. Il est rare qu’une passion se transforme en relation amoureuse. Elle est tellement emplie de rêve et d’immaturité que le quotidien ne peut que l’user. La seule possibilité de poursuivre une relation fusionnelle est, comme dans le coup de foudre, de « refaire connaissance » et d’installer une relation solide. Ce peut être difficile car nous ne seront plus dans le registre du rêve et du merveilleux.a

L’amour-amitié :

L’amour issue d’une relation amicale est souvent difficile à mettre en place. Cependant, il peut devenir sincère et solide.

L’amour fusionnel :

C'est une forme d’amour symbiotique où seul l’objet aimé compte. Le reste du monde (amis, famille) n’a pas plus d’importance dans cet amour exclusif et où les deux amoureux se suffisent à eux-mêmes. Ils pensent pareil, font tout ensemble, ont les mêmes goûts au point de se perdre individuellement et d’être totalement dépendants de leur couple.

Il peut être risqué pour la personne d’enfuir à ce point certains aspects de sa personnalité pour se mouler à l’autre.

Quel que soit le mode amoureux adopté dans un couple, il est important de garder un espace pour soi : pour prendre soin de soi, pour voir ses amis, pour avoir des loisirs personnels…

Ainsi, le quotidien, la dépendance et l’ennui n’entreront pas dans votre couple.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion