Hypnose

De nombreuses expériences prouvent aujourd’hui l’efficacité de l’hypnose médicale qui prend sa place dans les services hospitaliers et en cabinet libéral. Son enseignement doit être dispensée auprès de spécialistes de la relation humaine.

UN PEU D’HISTOIRE

C’est au 18e siècle que Messmer, médecin allemand, développe la technique de l’hypnose qui sera surtout dans un premier temps, utilisée avec un grand succès, dans le domaine du spectacle. Plus tard, Charcot, neurologue expérimente l’hypnose auprès de ses malades souffrant d’hystérie. Il parvient par l’hypnose, à la disparition des symptômes hystériques tels que les paralysies. Freud assiste aux séances publiques d’application hypnotisque qui ont lieu à la Salpétrière de 1870 à 1880. Il devient l’élève de Charcot.

Aux Etats Unis, Milton Erickson, psychiatre américain, utilise l’hypnose pour lutter contre ses propres douleurs chroniques, consécutives à une poliomyélite dont il était atteint depuis l’âge de 17 ans. Ressentant son efficacité, il utilise son expérience personnelle pour aider d’autres malades.

COMMENT FONCTIONNE L’HYPNOSE :

Pendant les séances d’hypnose, l’hypno-thérapeute guide son patient vers un état modifié de conscience.  Ce dernier entrera dans un voyage intérieur apaisant, relaxant chargées des images auxquelles s’associent de sensations de forte intensité.

Les différentes études montrent que sous suggestions hypnotiques, l’on peut noter des modifications cérébrales pouvant expliquer l’efficacité de l’hypnose.

LES INDICATIONS DE L’HYPNOSE:

  • soigner les addictions : alimentaires, alcooliques, compulsions d’achats, cigarettes, shitt…
  • renforcer sa confiance en soi
  • réduire le stresse et l’angoisse
  • désinhiber
  • soigner les phobies
  • gérer les douleurs chroniques

L’HYPNOSE COMPORTE T-ELLE DES RISQUES ?

L’hypno-thérapeute, également psychothérapeute (ayant suivi un cursus de psychologie clinique en faculté), connaît les limites et la pratique de l’hypnose. Les séances ne comportent absolument aucun danger. Il n’est pas possible d’insuffler à une personne sous hypnose, des suggestions qu’il ne veut pas réaliser.

POURQUOI DEMANDE T-ON MOTIVATION ET COOPERATION AU PATIENT

Pendant les séances, il est demandé au patient de ne rien faire mais de simplement suivre la voix de l’hypno-thérapeute.

Cette consigne nécessite de faire confiance, de suivre et de s’engager dans le processus hypnotique. Ceci peut provoquer certaines résistances car certaines personnes craignent de « lâcher prise », de « perdre le contrôle » ou même de se « laisser dominer ». D’autres encore se sentent dans un rapport de force avec l’hypno-thérapeute et essaie de le tester.

C’est pourquoi une vraie motivation est nécessaire. 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion