Pour réussir, il faut que votre désir de réussite soit plus grand que votre peur de l’échec. 

Bill Cosby

Mauvaise image et manque de confiance

Vous avez de vous une mauvaise image et manquez de confiance, ce qui créait des blocages dans votre possibilité d’entreprendre.

 

Pour plusieurs raisons, vous vous créez des peurs de l’échec que vous n’arrivez pas à dépasser :

                      

  • Certains évènements de votre vie que vous avez vécu comme des échecs ou certains regrets vous donnent une image de vous très négative. Vous vous jugez alors comme incompétent et projetez des scénarios, qui ne peuvent être que pessimiste : « je vais rater… je suis trop nul… ». Chargé de ce poids, vous renforcez l’inaction.
     
  • La peur peut-être provoquée par un traumatisme ou une souffrance physique. Par exemple, suite à un accident, une personne peut avoir peur d’avoir peur.
     
  • Il arrive que ces autojugements renforcent des paroles déjà entendues, soit dans l’enfance, soit de la part de votre entourage. En effet, parfois votre femme ou vos amis, déroutés par vos comportements négatifs, tente de vous remotiver mais bien maladroitement ou aggravent la situation en y greffant leur anxiété. Dans ce cas, la peur de l’échec vous empêche d’accomplir le moindre projet car vous vous trouvez toutes les excuses pour ne pas agir « je le ferais pas tard… je n’ai pas le temps… je ne vais pas y arriver ».
     
  • La mésestime de soi peut-être également associée à des attentes trop fortes de la part des parents. Ces derniers n’ayant pu atteindre les résultats qu’ils souhaitaient obtenir, projettent sur vous leur désir de réparation : « tu seras un grand pianiste… ». Par amour pour eux, vous vous fixez des buts inatteignables ou vous vous laissez les blocages vous envahir. Mais surtout, vous passez à côté de vos propres désirs que vous ne cherchez pas à entendre.

Comment affronter ses peurs ?

L’hypnose vous aide, dans un cadre rassurant et une alliance thérapeutique, à affronter imaginairement, dans un sommeil hypnotique, les peurs et les émotions qui les accompagnent, pour mieux les apprivoiser, modifier les images négatives en perceptions positives, reprendre confiance en soi et lutter contre les idées limitantes ou bloquantes.
En effet, c’est la peur et le stress qui l’accompagne, qui  créent des barrages dans nos vies et nous paralysent.

 

Il est parfois important d’accepter que la peur est un sentiment normal dans certaines situations, comme par exemple avant un examen. L’important est de savoir la reconnaître (oppression, cœur qui bat, boule dans la gorge), de la regarder en face, de la relativer et l’apprivoiser ou de la mettre métaphoriquement à distance.
En quelques séances, l’hypnothérapeute vous mènera également à ancrer des sentiments de bien-être et de détente, pour les retrouver à des moments où vous êtes envahi par la peur.

 

La psychothérapie brève peut également vous aider à dompter vos peurs pour mieux les surmonter. La peur est une  émotion utile car elle nous prévient d’un danger, cependant elle ne doit pas être source de blocages ni perte du contrôle de soi.

Retourner à la source de vos peurs pour les travailler en profondeur est une façon définitive de les combattre.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion