Psychothérapie

« Pour établir une relation avec autrui, il faut d'abord établir une relation avec soi-même. Si nous sommes incapables d'affronter notre propre solitude, nous ne faisons qu'utiliser les autres comme des boucliers. »    Irvin D. Yalom

Lorsque vous vous sentez angoissée, triste, assaillie par des pensées négatives, que vous n’arrivez plus à trouver le sommeil, que vous perdez du poids ou en prenez d’une manière significative, lorsque vous pleurez sans même savoir pourquoi, il est temps de se poser des questions et de penser à consulter un psychothérapeute…

UN PREMIER ENTRETIEN POUR FAIRE UNE ANAMNESE, COMPRENDRE VOTRE PROBLEME SAVOIR COMMENT VOUS AIDER

Vous hésitez souvent à consulter « je vais m’en sortir toute seule, les psy c’est pour les malades mentaux ou pour les faibles… ».Non ! Il n’y a aucune honte à vous faire aider pendant un temps afin d’être mieux ensuite et de mieux vous connaître afin de pouvoir gérer vos émotions et vos comportements.

 

Le psychothérapeute formé à la psychopathologie est apte à comprendre avec vous ce qui vous a mené à cet état de mal-être et à vous aider à en sortir. Ce peut être un passage dépressif suite à une séparation, un deuil, un épisode douloureux ou peut-être un burn-out si vous n’avez pas su vous épargner.

 

Retrouvez les racines du mal (qui peuvent remonter à l’enfance) est une aide efficace pour se reconstruire et retrouver goût à la vie.

MIEUX SE CONNAITRE :

« Connais-toi, toi même » est une pensée de Socrate qui résume bien la nécessité première pour être en accord avec soi et les autres. Bien se connaître permet d’anticiper ses comportements au lieu de subir des passages à l’acte irréfléchis. C’est prendre conscience des ses capacités, de ses contradictions et de sa manière de penser.

Lorsque l’on se connaît, l’on a plus besoin de se mouler au désir des autres mais de faire, de penser et d’agir par soi-même. C’est sortir de la dépendance aux autres, de toute manipulation possible, car l’on devient soi et libre intérieurement. De vraies relations peuvent se tisser.

 

Dans certains passages de sa vie, tel un divorce ou un événement inattendu, « bien se connaître » permet d’aborder avec plus de quiétude ces épisodes difficiles sans se sentir débordé par ses émotions ni perdu face à l’inconnu.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion