L’énurésie est le fait pour un enfant de faire pipi au lit d’une manière involontaire et inconsciente. 

L’ON DISTINGUE DEUX TYPES D’ENURESIE :

  • L’énurésie primaire : lorsque l’enfant n’a jamais réussi encore, à ne pas faire pipi au lit la nuit. La possibilité physiologique à retenir ses urines se fait en général vers l’âge de 4/5 ans. C’est la l’âge où les sphincters qui aident à la fermeture de la vessie doivent totalement matures. L’on ne peut pas parler d’énurésie avec 5 ans.
     
  • L’énurésie secondaire : est évoquée lorsque l’enfant a été propre pendant un laps de temps variant de 3 à 6 mois et qu’il rechute ensuite.
    Après une visite chez le médecin qui vérifiera que l’énurésie n’est pas causée par des facteurs physiologique (infection urinaire…) , l’on peut alors envisager que des facteurs extérieurs peuvent affecter les comportemente de l’enfant ou du jeune adolescent.
    Les facteurs psychologiques en cause : problèmes familiaux ou dans le couple parental, naissance d’un autre enfant, séparations, mauvais apprentissage de la propreté, difficultés scolaires, angoisses, cauchemars, peurs, déménagements…

CONSEQUENCES PSYCHOLOGIQUES ET SOCIALES DE L’ENURESIE :

Les conséquences sont nombreuses et handicapantes pour l’enfant:

 

  • L’enfant refuse de dormir ailleurs que chez lui, donc impossible de rester chez des amis ou d’aller en colonie. C’est une gêne dans ses rapports avec ses pairs.
  • Honte, gêne, culpabilité, sentiment d’insuffisance, manque de confiance en soi.

 

Il est surprenant de remarquer qu’un facteur génétique peut intervenir dans l’énurésie. Si un ou les deux parents ont été énurétiques dans leur enfance, les risques que leur enfant le soit lui-même, sont multipliés. 

L’APPORT DE L’HYPNOSE ERICKSONNIENNE :

Tout d’abord, une anamnèse (questionnaire concernant l’énurésie, l’histoire de l’enfant et sa famille) est faite par l’hypno-thérapeute/psychothérapeute lors d’une première séance. Lorsque ensuite, s’installe une climat de confiance, il est important d’expliquer  à l’enfant la façon dont son corps fonctionne et les liens de ses comportements avec son cerveau. Ces explications s’accompagnent de dessins.

L’enfant est ensuite  allongé confortablement et l’hypno-thérapeute le conduit au travers d’histoires vers un état de relaxation profonde puis d’état hypnotique.

Les récits sont bien sûr adaptés à l’enfant et à son âge.

Trois séances sont en général nécessaires, mais tout dépend de l’âge de l’enfant et de sa problématique.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion