Elles ont, apparemment tout pour être heureuses, pourtant dans le secret de leur solitude, elles boivent. C’est un sujet, longtemps maintenu tabou alors qu’aujourd’hui timidement, elles osent en parler à leur médecin, à leur famille ou bien à écrire leur histoire. Elles hésitent moins à demander de l’aide.

L’alcool touche  à peu près autant d’hommes que de femmes, quelque soit l’âge, mais nous allons nous pencher sur l’alcoolisme féminin.

Qui sont ces femmes qui s’alcoolisent?

Elles sont de plus en plus nombreuses, quelque soit leur milieu social. Elles commencent à boire de plus en plus tôt. Les jeunes femmes pratiquent le  « binge drinking », c’est à dire qu’elle consomme ponctuellement, le plus rapidement possible et en grande quantité.

Très vite, le besoin de boire prend le relais du plaisir. Les femmes commencent en général à réaliser que leur consommation est trop excessive, lorsqu’elles commencent à boire seules.

  • Contrairement à autrefois, les femmes qui s’alcoolisent, sont souvent très diplômées, elles ont des postes à responsabilité et doivent partager des repas ou des soirées pour entretenir la relation à leur clients. Elles participent également à de nombreux « pots » dans le travail. Pour se sentir plus affirmée, elles n’hésitent pas à abuser de l’alcool.
     
  • L’alcool est un facteur d’émancipation et de socialisation pour les femmes, aussi bien professionnellement que personnellement.
     
  • La banalisation de l’alcool et de l’ivresse autorise les femmes à  boire librement et davantage.
     
  • Le stress, le mal-être, la solitude, la dépression sont des facteurs qui peuvent mener à boire sans contrôle. L’alcool est utilisé comme anxiolytique.
     
  • Certaines femmes ressentent le besoin de se désinhiber avant une     sortie ou une rencontre afin de se libérer de la peur des autres.
     
  • Un traumatisme, un manque d’amour, un abandon, la solitude, une blessure dans leur féminité : divorce, viol, attouchements, avortement peuvent favoriser la prise d’alcool.

QUE FAIRE POUR S’EN SORTIR ?

Les groupes de thérapie et la confrontation aux autres est une excellente indication.


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion