Dormir est une fonction essentielle, pour la récupération de la fatigue, une bonne mémorisation, mais également pour rêver. Nous rêvons par cycle pendant la phase de sommeil paradoxal, et à ce moment, notre cerveau travaille intensément, autant que lorsque nous tentons de résoudre un problème de mathématiques. Paradoxalement, notre corps ne bouge plus, nous perdons notre tonus. Seules nos paupières et nos yeux bougent avec rapidité, comme s’ils suivaient les images du rêve.

LES REVES :

Même si certaines personnes ne s’en souviennent pas, nous rêvons toutes les nuits. Nous ne pouvons pas ne pas rêver. Nous entrons alors dans le monde de notre imaginaire, de notre inconscient. Toutes les métaphores, les symboles sont possibles : nous volons comme des oiseaux, nous nageons, nous combattons les monstres les plus effrayants… Nous-mêmes devenons autres : nous pouvons devenir des loups ou des moutons, des enfants, des plantes ou des personnages insolites.

Ainsi que le disait Freud, innovateur de la psychanalyse, ces rêves ont un sens et ne viennent jamais par hasard dans nos nuits. Ils nous permettent de trouver des solutions à des problèmes ou des expériences qui nous perturbent, à gérer nos émotions en exprimant l’inexprimable.

L’INCONSCIENT - LE SURMOI – LE MOI

Ainsi que peut le définir Freud dans l’interprétation des rêves, l’inconscient est l’ensemble des représentations refoulées par le Moi, car elles sont irrecevables par les valeurs morales du Surmoi.

Quant au Surmoi, il représente une intériorisation des nombreux interdits de l’enfance, tels que ceux liés à l’éducation parentale, à la religion, aux lois sociétal. Le surmoi est représenté par le petit Jimmy Cricket dans  Pinocchio. Ce dernier, lui indique ce qui est bien et ce qui est mal.

Le Moi se définit comme la partie la plus consciente de la personnalité. Il est en contact avec la réalité extérieure.

FONCTIONS DES REVES EN PSYCHOTHERAPIE ANALYTIQUE OU EN PSYCHANALYSE :

Les rêves se forment autour des restes diurnes et nous transmettent des messages provenant de l’inconscient. Ces productions directes, libérées de toute moralité vont être utilisées par le psychanalyste ou le psychothérapeute et le rêveur dans la cure. Derrière le contenu du rêve, se cache un contenu latent qui pourra être étudié, exploré, associé pour en comprendre et en élaborer le sens.

Les rêves révèlent nos conflits, nos fantasmes, nos tensions psychiques, nos désirs et nos peurs méconnus de nous-mêmes. Ainsi dans les rêves, vous pouvez trouver l’appartement, la personne de vos désirs ou tuer votre patron contre qui vous avez accumulé de la colère. Vous pouvez fortement adhérer aux images de vos rêves, y croire et éprouver une forte désillusion ou un soulagement à votre réveil.

HYPNOSE ET RÊVES :

L’hypnose et le rêve sont deux fonctions, qui existent depuis des siècles et qui sont en lien avec l’inconscient,. Ce n’est, que depuis la période freudienne, qu’elles sont perçues comme rationnelles. Les nombreuses études et les écrits portant sur hypnose et le rêve permettent aujourd’hui de mieux comprendre leur utilité, leur utilisation et leurs indications.

Aussi bien, le rêve qui provient de l’inconscient et  l’hypnose qui s’adresse à lui ont besoin d’un spécialiste pour l’application de ces techniques: psychanalyste, psychothérapeute, hypnothérapeute. 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion