« La fidélité, c'est quand l'amour est plus fort que l'instinct. »  
Paul Carvel 

La fidélité masculine est basée sur le fait de ne pas tromper sa conjointe. Ce comportement reflète le respect de serments communs et l’engagement moral, parfois religieux défini dans le couple.

Ce que j’exprime à propos des hommes est bien-sûr  tout aussi valable pour les femmes.

QU’EST CE QUI MAINTIENT UN HOMME DANS LA FIDELITE ?

  • L’homme fidèle refuse de s’écarter d’un idéal de couple, parfois calqué sur le modèle parental ou au contraire en réaction à des tromperies perçues entre les parents. Des traumatismes plus personnels, tels que des abandons, des séparations, des infidélités cadrent un homme qui ne veut pas faire vivre à sa compagne, ce qu’il a vécu lui-même.
  • Une vie sexuelle épanouit et un rythme amoureux fréquent maintient un homme dans la fidélité.
  • Une sexualité originale, ludique, changeante est un plus, pour rendre un couple satisfait et fidèle.
  • La peur des ennuis et des complications en cas d’infidélité.  L’idée de devoir mentir pour trouver le temps nécessaire à une relation parallèle leur semble trop compliquée et dangereuse.
  • Certains hommes ont besoin de se rassurer sur la stabilité de leur couple et de leur famille. Ils ne souhaitent pas prendre de risque. 

FIDELE DANS LA VIE ET INFIDELE DANS LA TETE ?

La fidélité physique n’est pas toujours en accord avec des pensées ou des fantasmes de relation extra-conjugale.  D’ailleurs, même s’ils aiment leur femme, l’amour n’est pas toujours en rapport avec le désir.

Tout le monde a des fantasmes sexuels, ce qui peut-être une source de culpabilité pour certains. Même si  la pensée n’est pas une trahison physique (ce qui semble être le critère de l’infidélité chez beaucoup), la culpabilité est due au fait que l’auteur du scénario imaginaire est souvent soit acteur, soit spectateur. Les fantasmes se manifestent au travers de rêveries diurnes, de rêves, de lapsus ou d’actes manqués.

Les fantasmes sexuels sont le reflet de désirs inconcients, non acceptés par le conscient. Ils apparaissent ou disparaissent au delà de notre volonté.

En fonction de l’éducation et des valeurs morales des hommes, ils réalisent certains fantasmes avec leurs partenaires, mais tous ne sont pas réalisables. D’ailleurs, je ne pense pas qu’il faille vraiment les réaliser, le fantasme est nécessaire pour sous-tendre le désir.

Certains couples, selon l’ouverture d’esprit de chacun, arrivent à en parler et à s’en amuser. D’autres n’acceptent pas les fantaisies, aussi dans ce cas, mieux vaut ne rien dire pour éviter de choquer. A notre époque, la sexualité se libère mais elle peut encore créer des malaises.

Pour d’autres, ce peut-être l ‘occasion de mieux connaître ses désirs et aussi entrer dans des jeux sexuels satisfaisants pour les deux partenaires.

Ces fantasmes s’expriment aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Ils sont souvent réprimés car ils peuvent porter sur l’homosexualité, la sexualité à plusieurs, sur des jeux de soumissions ou de domination, sur le voyeurisme, sur l’exhibitionnisme, le travestisme…

 

Tous ces fantasmes sont centraux dans la cure psychanalytique. Ils aident à la compréhension du Moi profond du patient. 


Réalisation & référencement Simplébo

Connexion