Thérapie de couple

Nous remarquons plusieurs cas de figures :

 

  • soit la relation a été effective, mais elle s’attenue ou disparait d’une façon aussi violente qu’elle est arrivée. Cependant la désillusion qui survient après les illusions, peut entraîner des dépressions.
  • il se peut également qu’après la passion s’installe une vraie relation amoureuse : de la même façon qu’une histoire qui commence sans amour peut évoluer vers un sentiment amoureux. C’est alors que comme dans la majorité des couples, les ouvertures deviennent possibles. A l’illusion, à l’imaginaire succède le principe de réalité et l’accès au désir et à l’échange.
  • si une vraie une relation d’amour ne s’installe pas, le passionné entre dans un état de souffrance qui peut devenir insupportable.

Ces échecs sont destructeurs , d’où les nombreux patients reçus dans ma pratique qui sont empêtrés dans une décompensation réactionnelle suite à une rupture ou un amour inatteignable. Dans les meilleurs des cas, cette expérience peut être l’occasion pour eux d’entreprendre une psychothérapie, de regresser vers l’époque des vides affectifs originaires et de faire un travail d’élaboration, ce qui leur évitera la répétion de ce shéma relationnel.

Dans les cas les plus graves, il peut s’ensuivre des tentatives de suicide ou des drames passionnels, ce qui marque bien la démesure de ce sentiment.

Dans le meilleur des cas, les passionnés subliment leur douleur par d’autres passions, comme l’écriture ou autre forme d’art. La littérature, l’opéra sont truffés de couples passionnés –Roméo et Juliette ; Tristan et Iseulte, Pinkert et Butterfly, Phèdre…. Toutes ces histoires passionnelles finissent très mal.

Nous allons conclure sur l’idée que la relation amoureuse est durable alors que ce n’est pas le cas pour la passion amoureuse.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion